4 méthodes pour soulager votre main sans chirurgie

4 méthodes pour soulager votre main sans chirurgie

De nombreuses pathologies expliquent les douleurs aux mains, par exemple un syndrome du canal carpien, la maladie de Dupuytren, une arthrose digitale… Comment les soigner sans passer pour autant sur la table d’opération ?

  1. Le syndrome du canal carpien

Les premiers symptômes du syndrome du canal carpien ou tunnel carpien se manifestent par des picotements, des fourmillements et parfois même des décharges électriques dans les doigts. La raison provient d’une compression du nerf médian qui affecte le pouce, l’index et le majeur. La gêne, voire la douleur,  peut vous réveiller la nuit. Cette pathologie touche davantage les femmes après 50 ans, les golfeurs ou certains musiciens. Un des traitements consiste à réaliser une infiltration du canal carpien pour calmer l’inflammation et donc la douleur.

  1. La maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren se manifeste par une fibrose de l’aponévrose palmaire, soit un épaississement sur la paume de la main qui limite l’extension des doigts. C’est d’ailleurs le test de l’extension qui pose le diagnostic car on a tendance à confondre la pathologie avec le syndrome du canal carpien. Le traitement consiste en une intervention mineure, sous anesthésie locale,  à l’aide d’une aiguille pour sectionner une bride. Pas d’hospitalisation ni de convalescence à prévoir.

  1. L’arthrose digitale

L’arthrose digitale touche 67% des femmes et 55% des hommes après 55 ans. C’est une maladie extrêmement fréquente qui touche principalement la base du pouce mais aussi toutes les autres phalanges.

Des douleurs sont ressenties dans la phase inflammatoire et la force de préhension peut ainsi se trouver réduite. A un stade plus avancé, la qualité de vie peut être affectée du fait de la raideur des doigts.  Les gestes quotidiens deviennent en effet difficiles. Il est donc important de poser un diagnostic, ne serait-ce que pour distinguer l’arthrose digitale de la polyarthrite aigüe. Les traitements sont essentiellement des antalgiques et des anti-inflammatoires. Il est également possible de réaliser des infiltrations de corticoïdes ou d’administrer des opioïdes en cas d’échec.

  1. Le syndrome de Raynaud

La maladie de Raynaud est une réponse anormale au froid : les petites artères rétrécissent induisant une sensation d’engourdissement ou de fourmillement dans les extrémités des doigts ainsi qu’une couleur bleuâtre. Ce syndrome est provoqué par une exposition au froid mais aussi en réaction à une forte émotion. Il se manifeste principalement chez les sujets féminins entre 15 et 40 ans. Le seul traitement consiste à éviter l’exposition au froid ou au stress.

Similar Posts
5 raisons d’intégrer une vidéo dans votre mix-marketing
5 raisons d’intégrer une vidéo dans votre mix-marketing
La vidéo est un support de communication attrayant en plus d’être un outil de référencement performant dans les moteurs de...
Investissement : les 3 meilleures affaires pour 2019
Investissement : les 3 meilleures affaires pour 2019
Si l’on considère le rendement des produits financiers ou d’assurance classiques type assurance-vie, inutile d’espérer faire beaucoup d’affaires ! Les taux...
VIH : bientôt un remède ?
VIH : bientôt un remède ?
De grands progrès scientifiques ont été accomplis depuis les années 70. Si les patients sont encore contraints de suivre des...